Volontariat en Terre Sainte

Professeurs assistants de langue française

Envie de partir une année au Proche-Orient pour vivre au plus près des populations ? De transmettre tes compétences pédagogiques et ton amour pour la langue française ? De travailler aux côtés d’enseignants palestiniens dans un esprit de solidarité et de service ? Cette annonce est pour TOI !

Quel est le contexte ?

Les établissements scolaires en Terre Sainte qui font le choix d’enseigner le français portent la conviction qu’il est vecteur d’ouverture, de dialogue et d’enrichissement culturel. En Palestine, dans une société frappée par un taux de chômage dépassant les 50% pour les 19-29 ans, l’enseignement des langues étrangères ouvre de vraies perspectives à la jeune génération. Ta venue s’inscrit dans une tradition ancienne et fructueuse d’accueil de volontaires enseignants français ?

Quelle sera ta mission ?

Les professeurs assistants de langue sont affectés dans des établissements scolaires avec pour mission d’accompagner un professeur de français palestinien. Leur présence permet de dédoubler les classes et ainsi favoriser une plus grande pratique de la langue. Tes activités principales, sous la direction du directeur de l’établissement, seront les suivantes :

– préparation des cours de langue française avec l’équipe des professeurs de français,

– conversation avec les élèves,

– être force de proposition pour la mise en place ou l’animation de clubs de français, ou toutes autres activités culturelles favorisant la francophonie,

– aide à la préparation des élèves aux diplômes ou certificats de langue française (DELF),

– participation aux réunions et aux formations proposées par le Service de coopération et d’action culturelle de Jérusalem (SCAC) et l’Institut Français

– intégration des réseaux de l’enseignement du français langue étrangère (IFprofs Jérusalem, Réseau Barnabé…)

Où pars-tu ?

Tu seras accueilli au sein d’une école catholique palestinienne mais plus encore au sein de la communauté paroissiale qui l’entoure. C’est une merveilleuse opportunité de vivre aujourd’hui avec les chrétiens de Terre Sainte et plus largement avec la population palestinienne. Les écoles catholiques accueillent des enfants de différentes confessions, qui viennent des villes, des villages ou des camps de réfugiés et donnent à tous le même niveau d’éducation, et d’avenir. Vivre une année en Palestine c’est s’immerger dans une culture riche, multiple, vivante mais aussi marquée par le conflit israélo-palestinien.

 

Rencontre inter-religieuse, relations homme-femme, rapport à la religion, à la famille, au travail, à la politique : ce sera à toi de le découvrir et de t’en nourrir pour réaliser ton adaptation et ta mission !

Avec quel organisme d’envoi en volontariat ?

La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC) est le service du Volontariat international de l’Église en France. La DCC ne porte pas de projets elle-même : elle répond aux demandes de ses partenaires du Sud, dans ce cas les écoles catholiques palestiniennes. La conception du développement portée par la DCC est fidèle à l’Evangile et à la pensée sociale de l’Église. Pour elle, le développement ne se réduit pas à la simple croissance économique. Pour être authentique, il doit être intégral, c’est-à-dire promouvoir tout homme et tout l’Homme.

La DCC envoie plus de 400 volontaires chaque année sous le statut de Volontaire de Solidarité Internationale (VSI). Ce statut s’adresse à des personnes d’au moins de 21 ans ayant des compétences professionnelles. Le VSI c’est une expérience de vie au plus près d’une population où tu es pleinement acteur du développement. C’est donc beaucoup plus qu’un pèlerinage, qu’un road trip en sac à dos, qu’un stage professionnel ou une expatriation et surtout cela te donne des vrais droits (couverture sociale à l’étranger, cotisations pour ta retraite, des vols aller-retour, prime de retour…). La DCC assure ta formation, la gestion administrative et sociale ainsi que le suivi pendant et après ta mission.

Bon à savoir : les enseignants titulaires sont prioritaires en fin de mission pour retrouver un poste de professeur. Ils doivent se manifester auprès de leur Direction diocésaine avant leur départ en mission.

 

Compétences ou profil souhaités :

Professeur des écoles/ collège ou diplôme dans les domaines du FLE, de l’enseignement, de l’éducation, de la formation (DAEFLE bienvenu) ou de l’animation. Une première expérience d’enseignement même bénévole en France et/ou à l’étranger sera positivement accueillie. Personnalité solide, autorité pédagogique, forte capacité d’adaptation et le désir d’être un peu bousculé par un enseignement bien différent du nôtre !

 

Quelles seront les conditions :

· Age du volontaire : 21 à 75 ans

· Durée de la mission : 12 mois reconductibles (contrat VSI)

· Indemnité selon les conditions du contrat de Volontariat de Solidarité Internationale, couverture sociale par affiliation à la Caisse des français de l’étranger

· Logement : sur place ou dans la communauté paroissiale

· Date limite de candidature : dès maintenant et jusqu’au 1er mai 2021

· Date prévue de début de mission : 15 août 2021 pour assurer la rentrée scolaire

 

Comment en savoir plus ou candidater ? Rendez-vous sur le site de la DCC pour télécharger le dossier de candidature à compléter et à renvoyer avec ton CV à candidatures@ladcc.org en précisant dans l’intitulé de ton mail “Professeur assistant de langue française en Palestine”.

 

Les partenaires du projet

Le réseau Barnabé et l’Ordre du Saint Sépulcre soutiennent le volontariat de solidarité internationale en Terre Sainte proposé par la Délégation Catholique pour la Coopération.