J’ai été très touché par l’accueil des Paraguayens

Rémy

Chargé de projets et de recherche de fonds, au Paraguay

Mon volontariat au Paraguay m’a permis, au moins pour un temps, de me détacher de mon confort, de mes habitudes, d’arrêter de courir après le temps et d’apprécier la simplicité. Et cette simplicité se vit aussi dans la relation avec les autres. Les relations simples sont également plus sincères, plus humaines.

J’ai été très touché par l’accueil des Paraguayens, aussi bien au sein de mon lieu de vie que dans mon travail. On se salue dans la rue, on se parle, on échange, on rit facilement, on fête la moindre occasion.

On vit l’instant, parce que c’est difficile de se projeter. Ne pas pouvoir construire dans la durée a pu être une source de frustration pour mon esprit rationnel. Mais le fait de vivre plus intensément le moment présent est une belle leçon de vie.