Léa, enseignante au Maroc

Léa

Volontaire enseignante au Maroc

Enseigner en tant que volontaire est une expérience gratifiante. Elle peut être plus exigeante en matière de ressource personnelle et d’adaptabilité. Actuellement j’enseigne le français à Meknès dans un quartier défavorisé ce qui nécessite une certaine flexibilité vis–à-vis de la culture de la langue et des objectifs. Je suis aussi amenée à enseigner dans des classes où mes étudiants ne parlent quasiment pas le français, ce qui rend la communication plus complexe, je dois donc m’adapter à une communication non verbale.

Il est aussi important que je m’adapte aux méthodes pédagogiques déjà en place. En fin de compte c’est une expérience incroyable, mais qui nécessite une préparation, une attitude ouverte et une volonté de s’adapter aux différences culturelles et éducatives. C’est une opportunité d’apprentissage unique qui m’a permis d’enrichir ma vie personnelle et professionnelle.