Former, c’est rencontrer

Delphine

Formatrice, ancienne volontaire au Vietnam

Un volontariat se prépare bien avant le départ. Avec la DCC, les candidats formés sont acteurs de leur parcours, car la formation est une étape et que le volontariat est une véritable expérience de vie. Pendant tout le parcours de formation avec la DCC, le candidat est amené à réfléchir sur son projet lié à ce que porte la DCC, à discerner sur les raisons de son départ en volontariat.

Le parcours de formation permet de questionner nos essentiels, nos compétences, nos craintes pour construire sereinement le projet de volontariat. Les équipes sont toujours présentes dans la bienveillance et dans le respect des convictions de chacun.

Être formatrice, ce n’est pas seulement du contenu et des outils. C’est être témoin de l’évolution et du cheminement des candidats. Amener les candidats à se confronter à eux-mêmes, être là pour écouter ou juste être présent. C’est accompagner, préparer les candidats, transmettre mon vécu d’ancienne volontaire et savoir dire « vous verrez sur place ». Le véritable plus du rôle de formatrice : les rencontres et les échanges avec chaque candidat.