« Dans les sourires, ma mission prend sens »

Caroline Denolly, volontaire de la DCC et professeur de français à Madagascar

« Durant ma mission à Madagascar, j’ai croisé la route de personnes formidables qui, guidées par leur espérance et leur foi profonde, consacrent leur vie à aider ceux qui en ont besoin. Sœur Agnès, de  la  communauté des Petites Sœurs de l’Évangile, fait de la broderie avec les détenus de la prison d’Antsirabe depuis trente ans : 90 % sont des hommes qui confectionnent des travaux magnifiques. Ils sont ensuite vendus, ce qui leur assure un petit pécule à leur sortie. Une belle façon d’accompagner chacun dans sa reconstruction ! Raymond Arbona et Maxime Blanc, de l’association Scolarisation Madagascar, ont créé l’école Fifaliana (« joie » en malgache) qui accueille gratuitement les enfants des quartiers les plus pauvres. C’est ici que j’interviens pour soutenir les maîtresses dans leur travail pédagogique. À travers ces rencontres et le sourire constant de ces enfants, ma mission prend tout son sens. J’ai monté une cagnotte pour cette école afin de couvrir les frais des soins médicaux de certains d’entre eux, leur offrir des vêtements ou une sortie, etc. Ici c’est l’humain qui prime sur tout. On cherche la richesse des moments ensemble. On apprend bien plus de l’autre que ce que l’on donne ! »

Cet article est paru au mois de décembre 2023 dans le numéro de Prions en Église. Pour le partager, vous pouvez le télécharger grâce à ce lien.