Avancer avec la formation

Morgane

formatrice DCC

J’aime animer des formations externes parce que c’est l’occasion de rencontrer des gens autour de problématiques différentes de celles que je traite avec les volontaires de la DCC : départ sur du très court terme, accompagnement des publics en fragilité en France… Cela permet aussi de faire connaitre la DCC à des publics intéressés par l’interculturel : on peut aller plus loin que lors d’une sensibilisation à l’occasion d’un festival !

Déconstruire ses propres préjugés 

Les formations externes me nourrissent aussi. J’y expérimente de nouveaux outils et les expériences des uns des autres sont intéressantes à découvrir. Récemment, les échanges lors d’une formation externe m’ont fait déconstruire des préjugés que je tenais pour vrais et dont je n’avais pas conscience !
L’échange est au coeur de ces formations, même si on essaye toujours de donner des clés de lecture. Du coup il faut aussi savoir se remettre en question et c’est toujours bon à prendre…