Sept 2020_1

Florence

volontaire à Cuba

« J’ai appris à vivre au quotidien avec des personnes âgées. C’est une belle aventure. La différence de génération est un obstacle à la communication mais il n’est pas insurmontable. J’ai appris la patience, l’écoute, le silence, la simplicité et la joie devant les petites avancées de la vie commune au quotidien. Un jour, j’ai compris qu’il ne s’agissait pas de faire mais simplement d’être. Être là. C’est ce qui comptait le plus pour eux. »