Volontaire dans une communauté religieuse

Bénédicte

professeur de français

Partie en volontariat à l’étranger, j’ai vécu dans une communauté religieuse. Je ne m’attendais pas à vivre une telle expérience.

J’appréhendais un peu, ne connaissant les communautés que de l’extérieur et imaginant les religieuses comme des personnes inaccessibles, en décalage avec la vraie vie. Erreur… Au delà de cette apparence trompeuse, ce sont tout d’abord des femmes avec leurs qualités et leurs défauts. Et puis parmi elle, une amie qui, de par sa vie ; m’a fait avancer. Sa vie était un véritable témoignage de ce que Dieu attend de nous aujourd’hui. Toujours par amour, par conviction et par plaisir, elle était dans l’écoute, le don de soi et le service des plus pauvres. Cette amitié est née assez rapidement.

Tout a commencé lors de ma période d’adaptation, qui fut assez difficile tant au niveau du travail que de la vie communautaire. J’ai trouvé auprès d’elle une oreille attentive et surtout de précieux conseils pour avancer. Cette amitié a grandi dans un soutien mutuel et dans une grande complicité, aussi bien lors de nos difficultés, que dans nos précieux moments de bonheur… Une amitié que je n’aurai jamais pu imaginer. Cette amitié m’a également aidée à avancer dans la foi ; j’ai particulièrement apprécié le fait de ne jamais m’être sentie jugée, j’ai avancé à mon rythme avec la possibilité quand je le souhaitais d’être accompagnée…